FIMAMA : Nouri Koufi ne voulait pas lâcher le micro

1
4346

La cérémonie de clôture de la 13e édition du festival international des musiques anciennes s’est déroulée dans la soirée de mardi à l’Opéra d’Alger.

Le festival marqué, une semaine durant, par une organisation parfaite et professionnelle a été complètement chamboulée par l’interprète de musique Hawzi, Nouri Koufi lors de cette cérémonie de clôture. Ce dernier, qui devait chanter en deuxième partie après le groupe de musique égyptien et les élèves de l’atelier de formation, s’est roulé par terre devant les organisateurs pour passer en premier, en voyant que la salle de l’Opéra d’Alger était archi-comble.

Visiblement impressionné par une forte présence du public, Nouri Koufi qui devait chanter 45 minutes, s’est taillé un passage de 2h30 sur scène. Malgré les réclamations des organisateurs, et même du public, Nouri Koufi ne voulais pas lâcher le micro.

La troupe égyptienne Arab Takht band, conduite par Yasser Moawab s’est d’ailleurs pleint en public de l’attitude de l’interprète algérien.

La cinquantaine de jeunes musiciens ayant prit part aux ateliers du festival, et qui étaient sensés donner un spectacle de musique ; une occasion inouïe pour ces jeunes talents, on été tout simplement écrasé par l’orgueil sans commune mesure de Nouri Koufi. La troupe est montée finalement sur scène à 01h30 du matin, devant une salle pratiquement vide.

A noter qu’avant de monter sur scène, Nouri Koufi a réuni un groupe de journalistes pour tirer à boulet rouge sur les responsable de l’ONDA qui lui refusent de s’accaparer des chansons  qui font partie du patrimoine national,qu’il interprète sur scène,  pour les enregistrer en son nom.

Ce malheureux incident, qu’on trouve généralement dans les fêtes de mariages et les concerts de quartiers entre chanteurs amateurs assoiffés de scène a failli porter une souillure a ce rendez-vous international de musique, qui commence réellement à se faire une place de choix dans les rendez-vous internationaux.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est un frustré ce bonhomme, et c’est vraiment décevant, et les méthodes de pression qu’il a employé ne sont pas digne d’un artiste … tu te sens fort Mr Kouffi en faisant intervenir la présidence de la république pour passer en premier et causer un retard qui a engendré que des filles rentrent chez elles seules a trois heures du matin, c’est indigne d’un soit disant artiste, oui soit disant, car tu as prouvé que tu n’avais rien d’un artiste et que tu n’étais qu’un assoiffé, si ca ne tenait qu’à moi, plus jamais tu ne mettrais les pieds sur scène car l’époque de Nouri kouffi est révolu et en principe c’est aux jeunes de reprendre le flambeau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here