13 pays au Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes

0
309

Le 13e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes prévu du 18 au 25 décembre à l’Opéra d’Alger devra accueillir 13 pays  d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie, a indiqué samedi le commissaire du festival, Aissa Rahmaoui.

Dédié à la période médiévale, le festival se tient sous le signe de « Music and Peace, vivre ensemble en paix ».

Le Sénégal, la Hongrie et la Suède, qui participent pour la première fois au festival, sont invités aux côtés de l’Espagne, la Turquie, la Grèce, le Liban, la Tunisie, l’Egypte, l’Iran, l’Argentine, le Maroc et l’Afghanistan.

Les pays invités devront présenter des programmes de musiques traditionnelles datant du moyen âge et exécutés avec des instruments anciens, fruit des influences entre les différentes cultures méditerranéennes.

Des fusions sont également prévues lors de ce festival, à l’image de la troupe espagnole, « Zyriab Calo » avec son programme flamenco-andalou, ainsi que le duo entre Lamia Ait Amara et la Grecque Elena Vasileiadi.

L’Algérie est présente à ce festival avec Hamdi Benani -à qui le festival réserve un hommage- Hamidou, P’tit Moh, et Nouri Koufi, et les ensembles, « El Gharnatia » de Koléa, « Nassim El Andalous » d’Oran et la troupe féminine, « Lemma de Bechar ».

Quatre conférences sur la musique andalouse et son évolution à travers les siècles et des masters-class consacrés aux instruments propres à cette musique savante, comme le Rbeb, le violon alto et le Oud arabe notamment, sont également au programme du festival.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here