RCB : Affluence record et débats passionnants

0
1037
Photo Mez Photographie

Les 16es Rencontres cinématographiques de Béjaïa ont insufflé, comme c’est le cas lors des précédentes éditions, une dynamique et effervescence particulières dans la ville des Hammadites.

La capitale des Hammadites vit actuellement une semaine des plus dynamiques, au rythme du 7e art, à la faveur des Rencontres cinématographiques de Béjaïa. La place Gueydon, située au beau milieu de la ville ne désemplit pas de monde, depuis samedi dernier, jour de l’ouverture de la 16e édition des RCB.
Un indicateur qui montre tout l’intérêt des bougiotes pour le cinéma. Des dizaines de cinéphiles affluent des quatre coins de la wilaya, et même des villes limitrophes pour voir des films savamment sélectionnés par les organisateurs de ce rendez-vous des plus intéressants, mais aussi le plus ancien en Algérie dans son domaine. «Depuis quatre ans, je ne rate aucune édition des RCB pour venir voir des films.
C’est un rendez-vous que j’ai découvert à travers mes amis, lorsque j’ai débuté mes études universitaires à Béjaïa. C’est le seul rendez-vous qui nous permet de voir des films de grande qualité, ici chez nous, et de pouvoir assister aux débats et échanges avec les réalisateurs et acteurs de ces œuvres», témoigne Amel, une jeune fille de la commune voisine d’Aokas, rencontrée devant la cinémathèque de Béjaïa.
Durant les deux premières journées de cette 16e édition, une affluence record du public a été constatée sur place. Les trois séances de projections programmées chaque jour attirent une affluence significative des cinéphiles, mais aussi des participants venus des quatre coins du pays, et également de l’étranger.
En plus des projections, des débats passionnants et enrichissants sont au menu des RCB, après chaque projection.
Chaque matin à 10h, le ciné-café accueille les réalisateurs des films projetés la veille pour des conférences-débats avec le public et les journalistes.
Durant la matinée d’hier lundi, les organisateurs ont programmé un master class autour du parcours très enrichissant de Nicolas Klotz ainsi qu’ Elisabeth Perceval. La rencontre, animée par Saâd Chakali, a suscité un grand intérêt au milieu des professionnels invités cette année.

Lire la suite sur Le Temps d’Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here