Metal United World Wide, le metal plus que jamais sur le devant de la scène

0
651

2018 est incontestablement l’année qui voit le metal algérien reprendre sa place dans la scène artistique algérienne. Après des années d’hibernation, malgré des tentatives honorables, à l’image d’EXfest, le chemin a commencé à être tracé depuis le début de l’année avec déjà l’organisation de trois concert, ainsi qu’un quatrième qui s’est déroulé hier, le Metal United World Wide.

Pour info, le Metal United World Wide (MUWW) est un projet qui réunit des groupes de métal, des fans, des organisateurs de spectacles, des médias et d’autres supporters pour un grand événement Mondial.L’idée est d’avoir des spectacles de métal partout dans le monde à la même date identifiés par la même bannière. L’objectif est de créer un sentiment de communauté dans le monde entier et d’attirer l’attention sur les groupes des pays participants.

18h, le public est là, il attend, un petit tour des lieux révèle un public hétéroclite, cela va du lycéen qui, malgré l’horaire tardif et le manque de transport en soirée est présent pour supporter ses groupes préférés, au père de famille, venu avec ses enfants, vêtus de leurs blousons de cuir, ils attendent, discutent entre eux, partagent leurs avis musicaux, qui sont au passage divers et variés.

Cette attente est un point important avant tout concert qui se respecte, la convivialité et l’ambiance bon enfant se ressent. Les retardataires qui pour certains venaient de loin, à l’image une bande d’amis venue de Constantine rien que pour ce concert exceptionnel de par son concept.

Et enfin les portes s’ouvrent, le public se rue pour prendre les meilleures places dans la salle Mohamed Zinet, qui accueille l’événement. Ils sont impatients même si le dernier concert date de seulement deux semaines. RedouaneAouameur, leader de Lelahell, nous rappelle quelques règles de bien séance à respecter, laisser tranquille les chaises et headbanger à mort avec ParanoidFantasy, sympathique groupe de deathmetal, dont c’est la première scène, il aura d’ailleurs laissé une excellente impression au public présent.

De courtes pauses sont prévues avant la montée de chaque groupe, permettant de souffler et fumer une petite cigarette avant le prochain round qui s’annonce quand même chaud avec Jugulator, mais un petit imprévu se produit, obligeant Ramzy Abbas, chanteur et guitariste de la formation à remplacer son batteur au pied levé.La prestation n’est en aucun cas entachée par ce petit souci. Pour vous situer le tableau allez écouter par exemple Hellgeria et vous comprendrez pourquoi ce n’est pas donner à tout le monde de savoir synchroniser le chant quand on joue de la batterie. Puissance, vivacité et efficacité ont marqué toute la prestation.

Et enfin le dernier groupe, Lelahell qui revoie le retour de Ramzy, qui est aussi le bassiste de la formation de deathmetal qui a annoncé la sortie de son prochain album, prévue pour le 15 juin. Inutile de s’étaler en long, en large ou de travers, la prestation est fluide, les morceaux sont efficace et le public ne boude pas son plaisir.Le concert se termine avec une scène metal qui renait, des groupes qui émergent.

Boudj

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here