5eme édition du « Tipasa des poètes » : hymne à la nature par Michael Lonsdale

0
272

La 5ème édition du « Tipasa des poètes » abritée samedi par le Théâtre antique du site archéologique de la ville de Tipasa a vu la participation de l’artiste mondial Michael Lonsdale qui a ravi le public par un véritable hymne à la nature.

L’artiste (86 ans), arrivé dans son fauteuil roulant, a su capter la magie des lieux, qualifiés par lui de  » mémoire de milliers d’années », qu’il a majestueusement exploité à son profit, en déclamant, tout bas, et sous les sons mélodieux du violant et du piano, de beaux morceaux choisis de Victor Hugo et de George Sand, mais aussi des textes de Jean-Marie Pelt au plus grand plaisir d’un public fortement ravi par la prestance.

Après la lecture d’un texte de son ami Jean-Marie Pelt (écologiste français de renom) intitulé « le chef indien », le comédien, dont l’âge ne semble avoir aucune prise sur le talent, a offert au public une véritable ode à la nature, plaidant pour un équilibre écologique et pour la protection de l’environnement, tout en exprimant son inquiétude à l’égard du danger de la modernité, telle que représentée par l’homme blanc en Amérique et ses effets sur les indiens et la nature.

« Mon message est pour l’humanité à qui il est recommandé de connaître ses limites et d’en faire le diagnostic afin de mettre un terme aux atteintes à l’environnement », a-t-il souligné.

La manifestation s’est ouverte avec des déclamations de la poétesse Fouzia Dahmoun, dont les poèmes, en arabe et en français, sont des hymnes à l’amour et à la mère, entre autres.

L’autre moment faste de cette 5ème édition a été l’interprétation de Fouzia Laradi, qui a chanté en musique un très beau texte lyrique en français, sous la forme d’un dialogue entre une mère et son fils, sous le titre « J’avais 20 ans ».

A noter que le comédien Michael Lonsdale, mondialement connu pour son interprétation dans le film « Ronin » avec le comédien Robert De Niro, se trouve depuis le 1er avril en Algérie à l’invitation de l’Institut français d’Alger, dans le cadre d’une tournée artistique entamée à Constantine, puis Annaba, Alger, Médéa et Tipasa, avant de la clôturer à Tlemcen.

Cette 5ème édition du genre est organisée à l’initiative de l’Institut français d’Alger, en collaboration avec l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (ARC), au titre des échanges culturels entre les deux pays.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here