Chafia Loudjici expose ses macro-photographies à Alger

0
846

La jeune artiste photographe Chafia Loudjici installera une exposition de macro-photographie intitulée « Emraude », du 7 au 27 avril courant au niveau de la galerie Ezzou’Art de Bab Ezzouar. Le vernissage de cette exposition aura lieu le samedi 7 avril à 15.

Grande passionnée des arts visuels, Chafia Loudjici est une photographe autodidacte, vit et travaille à Alger. Elle a organisée de nombreuses expositions, notamment au Sofitel « El Jazaïr, Ombres et Lumières », où elle a immortalisée des scènes de vie de la Casbah d’Alger. Elle a également présentée des clichés d’architecture mauresque et néo-mauresque. Cette exposition a reçue un grand écho. Par la suite, ces mêmes images ont été exposées à la galerie Sirius en début de cette année. En plus de la pratique de la photographie, Chafia Loudjici s’adonne aussi à la peinture depuis son jeune âge. Elle baigne dans le surréalisme et s’inspire de la nature pour lui apporter des figures imaginatives. Dans la photographie, elle touche à toutes les catégories, et s’est également spécialisée dans la macrophotographie naturaliste.

« La nature est ma plus grande source d’inspiration, j’ai toujours eu la volonté de la représenter, à travers la peinture et la photographie. Je pense que la photographie a emprunté à la peinture les règles de l’esthétique  et l’art de la couleur pour les adapter à son outil, afin de créer des œuvres instantanées et réalistes, et c’est là que la photo est devenue une expression importante de l’art figuratif. Il s’agit d’un témoignage de la beauté de la nature, c’est une fenêtre donnant sur un monde peu accessible, dans le secret, le magique et le pouvoir de faire découvrir une facette cachée de notre monde.

Ce n’est pas juste un clique ; la lumière, le cadrage, respecter les règles de l’esthétique, le sens de la couleur, des formes et des rythmes, car ce sont des éléments qui rentrent dans la composition d’une image harmonieuse. Il faut savoir mettre en évidence les détails pour obtenir une composition satisfaisante » avoue-t-elle.

Elle explique que « La macrophotographie naturaliste, c’est la technique de photographier des plantes minuscules et des détails importants et intéressants de toutes espèces. Je me rapproche du sujet jusqu’à ne laisser qu’un seul centimètre de distance, et c’est ce qui m’a fait rapprocher encore plus de la nature, et m’a fait entrer dans l’intimité de la flore et végétation, je dirai que c’est ma plus grande passion.

Dans cette série je présente une douzaine de clichés de macrophotographie naturaliste, dans les quels j’ai photographié des plantes avec leur tiges et feuilles, sur les quelles j’ai figée les feuilles et les gouttes de pluie ainsi que la rosée en forme de perles ou l’Emeraude affleurit. Une pierre précieuse qui apporte la paix intérieure et émotionnelle, elle est considérée comme un symbole de force vitale, permet d’exprimer clairement ce que l’on ressent et augmente la sagesse et la patience, elle est aussi apaisante et possède les mêmes vertus que la nature. Cette pierre rappelle les couleurs de la nature, selon ses nuances de vert ; clair, intense et profond.

Tout a un sens dans la nature, chaque odeur, bruit, chaque forme et couleur. Je fusionne littéralement avec elle et je n’ai absolument aucune crainte quand je suis en pleine nature car je sais que je lui appartiens et qu’elle veille sur moi, mère nature ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here