La salle de cinéma « Afrique » rouvre enfin ses portes

0
475

La salle de cinéma « Afrique », mythique cinémathèque sise à Sidi M’hamed (Alger Centre) d’une capacité d’accueil de 1400 sièges, a rouvert samedi ses portes, après de longues années de fermeture, en présence des autorités locales et une pléiade d’artistes.

La réouverture de cette salle, qui fut témoin des belles années du cinéma algérien, a coïncidé avec la célébration du 20ème anniversaire de la création de  l’association cinématographique « Adhoua » (lumières).

S’exprimant à cette occasion, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a rappelé que la réouverture de la salle de cinéma « Afrique » s’inscrivait dans le cadre du projet de relance du réseau d’exploitation, affirmant, à ce propos, que son département poursuivra son soutien à la production cinématographique algérienne et veillera à encourager les projets d’investissement dans ce domaine (boites de production et studios).

Il a ajouté que cette salle (cinéma Afrique) « bénéficiera du soutien nécessaire et d’une formation au profit des gestionnaires de salles » pour devenir un lieu de projection de films algériens et non pas dédiée exclusivement aux festivals.

Le ministre a salué, par ailleurs, les efforts consentis par l’association « Adhoua » pour la promotion du cinéma algérien et son souci à rendre hommage aux artistes.

La réouverture de la salle « Afrique » a été également l’occasion pour l’inauguration d’une plaque commémorative apposée sur la façade de la structure, portant les noms de 172 artistes algériens décédés (comédiens, réalisateurs et techniciens) ayant fait la gloire du cinéma algérien.

A noter qu’un hommage a été rendu à 160 artistes (décédés et vivants), à l’image des comédiens Chafia Boudraa, Nouria, Taha Lamiri, Mustapha Berrour, Farida Saboundji ainsi qu’à nombre de réalisateurs et de techniciens.

L’association propose également l’organisation, au niveau de la salle « Afrique », des semaines du cinéma algérien, à partir du mois d’avril prochain, pour attirer le public, particulièrement les jeunes du quartier.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here