Mihoubi charge l’AARC d’animer les salles de cinéma après l’échec de l’ONCI

0
574

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi a fait état, jeudi à Alger, de l’attribution de la mission de « faire l’état des lieux » et de « relancer » les salles de cinéma à l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) au lieu de l’Office national de la culture et de l’information (ONCI).

S’exprimant en marge de l’ouverture d’une salle de projection au Centre national du cinéma et de l’audiovisuel (CNCA), le ministre a indiqué que cette décision fait suite à la défaillance de l’ONCI, dont la principale mission est « la gestion des festivals ».

Par ailleurs, le ministre a annoncé une réunion « dans une semaine » pour examiner les modalités d’animation de ces salles, au nombre de 80, dotées des équipements de projection traditionnelle et du système DCP (Digital Cinema Package).

L’Agence œuvrera à « la signature de conventions avec les distributeurs cinématographiques dans les pays européens et arabes » pour l’acquisition de nouveaux films à projeter et à « la formation de professionnels » dans la gestion des salles de cinéma, a ajouté M. Mihoubi, soulignant que la priorité en matière de leur gestion sera donnée aux « clubs cinématographiques » à travers les wilayas.

Par ailleurs, le ministre a déclaré que son secteur « exigera » des réalisateurs bénéficiant du soutien du ministère de projeter leurs films en avant-premières en « Algérie et pas à l’étranger ».

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here