No, Metal is not dead in Algeria

0
12173

Avis aux fans de cultures en général, de musiques en particulier et de metal tout spécialement, ce samedi, Mayhem Corp. Organise une journée dédiée au heavy metal, style de musique énergique cher à votre serviteur. Un rassemblement qui semble spécial, mais pour plus de détails, lisez l’entretien avec Redouane Aouameur, un des participants et initiateurs du projet.

Interviewé par Boudj

Metalgeria première édition c’est pour ce samedi, pourquoi ce nom au fait ?
On a fait un vote entre le staff de l’organisation et c’est ce nom qui a été choisi. C’est aussi le nom du groupe Facebook MetAlgeria qui regroupe presque 5000 metalleux Algériens. Et à mon avis il n’est pas très difficile de deviner ce que ce nom représente.

Quel est le programme et pourquoi avoir choisi de faire un débat autour du thème du metal ?
Pour le programme il y aura une projection du documentaire : « Le Metal expliqué à ma mère » de Thomas VDB suivi d’un débat sur l’avenir et le futur du Metal en Algérie avec trois intervenants issus des trois générations de la scène Metal en Algérie : - Redouane Aouameur, fondateur du groupe Litham (Actuellement Leader du groupe Lelahell) - Ramzy Abbas, fondateur/leader du groupe Jugulator et chanteur bassiste du groupe Thowar et bassiste du groupe Lelahell. - Ilyes Chaïb, guitariste du groupe Hypnotica. En parallèle, il y aura un marché ouvert du Metal/Rock (Accessoires, T-shirts, broderies, instruments de musique, CD’s, etc…) et pour finir un concert 100% Metal !
On a choisi de faire un débat pour faire une sorte de mise au point, de voir où nous en sommes, histoire de relancer ce mouvement tant prisé par les jeunes Algériens durant la décennie noire.
Il y aura qui comme groupe ?
Au programme, il y aura 2 groupes, et en ouverture le talentueux Danny Kross qui nous vient de l’Oranie et qui pratique un Djent teinté de sonorités maghrébines.
En ce qui concerne les groupes, il s’agit de DUSK, un groupe de Heavy Metal d’Alger formé en 2001, et de Jugulator un groupe de thrash Algerois formé en 2014.
Qui dit première édition, dit aussi rendez-vous pour l’année prochaine, au final, quel est le but de la tenue d’un événement pareil ?
En fait, l’idée principale est d’essayer de faire des éditions chaque trimestre avec des thèmes différents. Comme cité précédemment le thème de cette édition c’est « Metal for ALL » Metal pour tous, une façon d’expliquer à monsieur tout le monde qu’est-ce que le Metal en général, les différents styles, les codes vestimentaires, les principaux groupes etc … Une manière de vulgariser ce style de musique en Algérie qui existe depuis plus d’un quart de siècle dans notre pays et qui ne trouve toujours pas sa place dans le paysage culturel Algérien. Juste après, on va créer une association dédiée à la musique Metal, la première association du genre en Algérie.
Pour les autres éditions, il y a aura d’autres thèmes, on ne peut rien vous dire pour l’instant !