Pourquoi les films algériens n’ont pas encore été distribués ?

0
845

Par Boudj 

Depuis septembre dernier, l’Office National de la Culture et de l’Information (ONCI) et le Centre Algérien de Développement du Cinéma (CADC) sont signataires d’un partenariat qui incluait la distribution sur tout le territoire national d’une quinzaine de longs-métrage produits entre 2014 et 2017. Le CADC avait pour mission de transférer les films au département cinéma de l’ONCI, à cet effet, la préparation d’une bande-annonce a été faite pour la promotion de cette sortie au combien importante pour la résurgence d’un cinéma local.
L’histoire semble cousue de fils blancs mais c’est là qu’arrive la déconvenue. En effet, la réception des films n’a pas encore été effectuée, d’après les informations que nous avons recueillies, les réunions qui devaient se tenir concernant la réception des films n’ont pu avoir lieu, du fait que la directrice du CADC, Chahinez Mohammedi, n’y a pas participé, ce qui a mené l’ONCI à revoir sa stratégie, en n’incluant pas les films algériens dans son programme de début 2018.
Il semblerait que le blocage ne se trouve pas seulement au CADC puisque l’AARC posséderait encore un petit nombre de films. Emanant d’un accord ministériel, l’agence pour le rayonnement culturel doit transférer les films vers le CADC qui à son tour effectue la même opération. Une manœuvre qui n’a pas encore été effectuée.
Il est assez intriguant le fait que les principaux concernés, les auteurs de ces films, producteurs et réalisateurs, n’ait pas encore intervenu dans cette situation pour le moins insolite et inédite, qui bloque la diffusion sur l’ensemble des salles de cinéma, qu’a récupérées l’ONCI pour les réaménager. Car il faut savoir que pour qu’un film puisse vivre, il doit avoir l’attention d’un public, et qui mieux que le public algérien mériterait cet égard ?
Le cinéma algérien a longtemps souffert dans l’indifférence la plus total de la part de son public, parce qu’il ne vient pas à lui, l’occasion vient enfin pour que cela change, une chose qui ne vient qu’une fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here