Thor Ragnarök, de la comédie et de l’action, mais surtout de la comédie

0
488

Par Boudj
Assister à la projection d’un film de la franchise Marvel est toujours agréable, au jour d’aujourd’hui, tous les films de la franchise ont été bien reçus, surtout on ce qui concerne les films traitant des Avengers. Thor, Iron Man ou encore Captain America détiennent un univers excitant à parcourir et connaitre. Ainsi, Thor Ragnarok ne déroge pas à la règle.
Troisième volet des aventures du dieu nordique du tonnerre, Thor, toujours campé par Chris Helmsworth, nous revient avec de nouvelles aventures où il sera en prise avec un adversaire redoutable et du même rang que lui puisqu’il s’agit de sa sœur ainée, Héla (Cate Blanchett). S’en suit une aventure rocambolesque pour Thor qui se retrouvera prisonnier dans la planète Sakaar.
Laissons de coté un peu l’histoire du film et son accroche qui reste intéressante, pour se plonger dans le cœur de ce film qui, pour ma part, offre une belle part de divertissement. C’est tout simple, le film réalisé par Taika Waititi au premier abord reste un film qui va dans la continuité de l’univers des Avengers en détaillant les aventures de chacun avec l’ajout d’un personnage de taille en la personne de Hulk (Mark Ruffalo).
Malgré tout, ce ton de légèreté fait oublier le fond du film qui est le danger qu’encoure Asgard avec la venue de la sœur maléfique qui menace la fin du monde comme le connaissait Thor. Mais tout le long du film, le dieu nordique revient encore et toujours à ces vieux défauts, ce coté limite gamin qui le rend attachant mais immature, il n’a plus cette impulsivité du premier volet, mais a gagné en humour, il a sûrement trop côtoyé Tony Stark/Iron Man.
Ce troisième volet s’attarde aussi sur les errements du dieu nordique, ainsi que de sa relation compliqué avec son frère Loki (Tom Hiddleston), qui se dévoile encore plus que dans les précédents films de la franchise. Donc, outre le combat contre Héla et le danger de la fin d’Asgard, l’amour fraternel et l’envie de réparer les erreurs du passé sont aussi des thèmes qui sont abordés dans une ambiance légère.
Thor Ragnarök est avant tout un film de divertissement accessible à tous, suite d’une franchise Marvel qui n’est pas prête de se terminer pour notre plus grand plaisir. Et qui se laisse regarder sans trop penser aux films déjà sortis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here