Soirée d’été à Alger : L’ONCI maintient le flou et crée la confusion

0
957

L’Office national de la Culture et de l’Information (ONCI) est, visiblement, totalement dépassé par ce qu’il fait. Cet organisme public semble ne plus maîtriser la situation dans laquelle il s’est engouffré.

Dans un communiqué rendu public, l’ONCI informe qu’une brochette de chanteurs nationaux et étrangers, dont la majorité a participé au Festival de Timgad, est invité à se produire entre autres lieux, au Théâtre de verdure Laâdi-Flici à Alger.

A quelques heures seulement du lancement de ces soirées, qui débuteront ce lundi à 22h avec le king de la chanson raï Cheb Khaled, ni les organisateurs, ni aucune personne ne sait quel est le prix du billet pour l’accès aux concerts, ni où s’en procurer. L’organisation est  entourée d’un flou organisationnel opaque et mystérieux.

Des journalistes et festivaliers qui souhaitent prendre part à ces manifestations culturelles sont confrontés à un mur de silence pour le moins étonnant . Dans l’espoir d’obtenir des informations pour le public intéressé, nous avons tenté d’entrer en contact avec le service de communication de l’ONCI , mais en vain, ce qui peut laisser penser  que ces soirées sont tout simplement annulées.

C’est une situation qui créée une confusion totale, d’autant plus que s’il est prévu que les tickets ne soient vendus que le soir même, cela créerait une énorme anarchie, comme de coutume.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here