L’écrivaine Dihya Lwiz n’est plus !

0
2440

C’est une triste nouvelle qui s’est répandue comme une traînée de poudre, depuis ce vendredi matin sur les réseaux sociaux. La jeune romancière algérienne, Dihya Lwiz, de son vrai nom Louiza Aouzelleg, n’est plus !

Elle a rendue l’âme, dans la soirée d’hier jeudi, dans son village natal, à Ighzer Amokrane, dans la wilaya de Bejaïa. Âgée de 32 ans seulement, la défunte a lutté courageusement contre la maladie jusqu’à son dernier souffle.

Très appréciée par tous ceux qui l’ont connu pour son talent dans l’écriture, mais aussi pour ses grandes qualités humaines, la triste nouvelle de son décès a provoquée une onde d’émotion et de consternation sur les réseaux sociaux.

Dihya Lwiz incarnait un espoir de relève très prometteur dans la littérature algérienne. Elle est l’auteur de plusieurs romans et écris en Tamazight, en arabe et en français. Son dernière roman « Igenni d tmurt », sorti récemment, a reçu le prix Mohamed Dib 2016.

La rédaction de culture DZ s’associe à la douleur de cette grande perte, et présente à sa famille ainsi qu’à son entourage, ses sincères condoléances.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here