Rezki Ouali « mon premier album sera prêt d’ici la rentrée prochaine »

0
288

Rezki Ouali est la nouvelle coqueluche de la chanson kabyle. Le lauréat du concourt national de la chanson Alhan Wa Chabab 2015 ne cesse de progresser dans la chanson. Avec son extraordinaire voix, il continu d’enflammer les scènes partout où il est convié. Culture DZ l’a rencontré dans la soirée de jeudi à la maison de la culture de la ville d’Azazga, à Tizi Ouzou, où il a animé un magnifique concert. Il a bien voulu répondre à nos questions.

Que devient Rezki Ouali après l’aventure « Alhan Wa Chabab » ?

Une personne très ordinaire, comme tout le monde. Je continue mes études en Langue Tamazight à l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. Mais je peux vous dire que « Alhan wa Chabab » n’est que le début de l’aventure pour moi.  Actuellement, je prépare mon premier album qui sortira dans bientôt. Je fais beaucoup de scènes un peu partout. J’essaie d’apporter une touche nouvelle à la chanson kabyle et algérienne en général. Ramener du nouveau et contribuer à son rayonnement.

« Alhan Wa Chabab »  vous a boosté dans la voie de la chanson ?

Oui, ça m’a énormément aidé. Nous avons appris, en très peu de temps seulement, des choses que je ne pourrai pas apprendre en trois ans si j’étais seul. Cette émission m’a énormément aidé à me faire connaitre au sein du public aussi. J’en suis très reconnaissant !  Après cela, il faut apprendre à voler de ses propre ailles.  Il faut travailler dur et ne compter que sur le fruit de son travail pour réussir.

Beaucoup de gens qui aiment m’écouter, et me suivent depuis ma jeune carrière me reprochent le fait de tarder à faire sortir mon premier album. Mais moi je suis de ceux qui prennent tout le temps nécessaire pour préparer un très bel album. Un beau travail à offrir à mon public. Je dois être très convaincu par mon album avant de le proposer au public et de le convaincre à son tour.

Vous pouvez nous parler un peu de votre nouvel album en préparation ? Qu’est-ce qu’il contient ?

Je peux vous dire que c’est un peu du chaâbi avec différentes touches modernes. J’aime énormément le chaâbi, mais aussi, je me suis inspiré de différentes cultures et musiques internationales. Je fais du Chaâbi moderne, avec différentes sonorités. Dans le même album, j’ai également prévu des chansons sentimentales et aussi des chansons d’ambiance.  J’avais pensé à faire une reprise, mais je suis encore indécis. J’ai envie que ce premier album soit ma création à 100%. En principe, si tout va bien, l’album sera prêt d’ici la rentrée prochaine.

C’est un album que vous produisez tout seul ?

Oui, mais avec le soutiens de beaucoup de personnes autours de moi. Je me considère chanceux d’être entouré de bonnes personnes qui me soutiennent. Au début, l’ONDA avait promis de me produire cet album, mais finalement ils ont fait marche-arrière. Heureusement, je ne comptais pas sur eux pour le faire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here