Objet d’une campagne de boycotte : « Wonder Woman » déprogrammé à Alger

0
7436

Le long métrage Wonder Woman programmé dans le cadre des « nuits du cinéma » au Théâtre de verdure Laâdi Flici à Alger à raison de trois séances; le 08, 13 et 15 juin, est finalement déprogrammé. Ce film américain dont le rôle principal est incarné par l’actrice Israélienne Gal Gado. Celle-ci  s’est illustrée en 2014 par son soutien affiché pour l’armée israélienne dans son offensive meurtrière sur la bande de Gaza.

L’Etablissement Art et Culture, organisateur de ces soirées ramadanèsques, en collaboration avec le distributeur MD Ciné a informé la presse, à travers un communiqué transmis ce dimanche matin, des « modifications » apportées à son programme. Joints par culture DZ, ceux nous précisent que « ce contretemps n’a rien à voir avec la campagne du boycotte film. C’est un contretemps administratif qui va être résolu. Le film n’est pas annulé, mais sa projection est décalée pour une date ultérieure » nous dit-on.

A noter qu’actuellement une large campagne est enclenchée sur internet et les réseaux sociaux appelant au boycotte de ce film. Wonder Woman est également boycotté au Liban, ou toutes les affiches du film sont déchiré partout où elles sont accrochées.  Prévu pour une diffusion le 1 juin, avec la présence de l’actrice Israélienne Gal Gago, le film est finalement interdit de tout projection.

La bande annonce du film :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here