« En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui projeté à Canne

0
260

Le seul film réalisé par l’Algérien Karim Moussaoui, sélectionné cette année au festival de Canne dans la catégorie « Un certain regard » est projeté aujourd’hui, à 11h.  « En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui, qui porte quatre nationalités, à savoir la France, l’Allemagne, l’Algérie et le Qatar, sera également projeté ce mercredi et jeudi.

Ce long métrage de 113 minutes raconte l’histoire de trois personnes qui passent d’un mode de vie à un autre. « Aujourd’hui, en Algérie, trois histoires, trois générations. Mourad, un promoteur immobilier, divorcé, sent que tout lui échappe.
Aïcha, une jeune fille, est tiraillée entre son désir pour Djalil et un autre destin promis.
Dahman, un neurologue, est soudainement rattrapé par son passé, à la veille de son mariage.
Dans les remous de ces vies bousculées qui mettent chacun face à des choix décisifs, passé et présent
se télescopent pour raconter l’Algérie contemporaine » écrit-on dans le synopsis du film.

Le jeune réalisateur algérien, Karim Moussaoui, qui fait partie de la nouvelle génération enchaine déjà les succès. Celui-ci  s’est fait connaitre dans le passé par son moyen métrage « Les jours d’avant », sorti en 2013. Ce film a été couronné de plusieurs distinctions.

Petit extrait du film « En attentant les hirondelles » :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here