Grève à Institut régional de formation musicale d’Alger

0
121

Les étudiants de l’Institut régional de formation musicale d’Alger sont en grève depuis mardi dernier. Dans la matinée d’hier, les grévistes sont reçu par M.Rabhi, directrice au sein au ministère de la Culture, pour écouter les revendications. Une réunion est tenue en présence du directeur de cet institut.

Les étudiants on soulevés leurs revendications, relatives à leur conditions logistiques et pédagogiques. « Ce n’est pas normal qu’on nous oblige à faire la navette Alger-Zeralda quatre fois par jours. Nous parcourons une très longue distance, et cela nous fatigue beaucoup », se plaignent-ils. « Nous demandons à ce qu’on soit hébergés non loin de l’Institut » réclament les étudiants grévistes. Cette revendication sera prise en charge dès la saison prochaine, dira aux étudiants M.Rabhi « vous serez hébergés dans une cité universitaire, non loin de leur Institut » s’est-elle engagée.

Les étudiants de l’IRFMA réclament la tête du directeur de leur institut, accusé de « comportements méprisants à leurs égards ». Au delà du fait d’avoir fermé le studio d’enregistrement de l’école, destiné aux étudiants, le directeur est accusé d’avoir exclu de l’école trois étudiants, sans passer par le conseil de discipline de l’Institut. La représentante du ministère de la Culture s’est engagée a fournir tout les accessoires de musiques, réclamés par les grévistes, et l’ouverture du studio aux étudiants. Mais concernant le changement du directeur, celle-ci s’est dit que cela ne relève pas de ses compétences.

M.Rabhi annonce une visite dans l’Institut pour la journée de demain, mardi, pour s’enquérir de la situation. Les étudiants grévistes réclament la satisfaction totale de leur revendications, pour mettre fin à leur débrayage. « Si rien de concret n’est fait, nous comptons entamer une grève de la faim au sein de l’Institut, dès la semaine prochaine », disent-ils

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here