« En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui sélectionné au festival de Cannes

0
133

Le long métrage « En attendant les hirondelles » du réalisateur algérien Karim Moussaoui a été retenu dans la section « Un certain regard » du 70e Festival de Cannes prévu du 17 au 28 mai, annoncent les organisateurs.

Ce premier long métrage du réalisateur, qui sera présenté en avant-première à Cannes, est une coproduction algéro-française développée dans le cadre de la résidence de la « Cinéfondation du festival de Cannes » qui est en compétition dans cette section avec 15 autres oeuvres.

« En attendant les hirondelles » est présenté comme une oeuvre traitant de l’Algérie d’aujourd’hui, entre « traditions et aspiration à la modernité », à travers les histoires de trois personnages arrivés à une tournant de leurs vies où les questionnements deviennent pesants et où les grandes décision , comme celle de quitter le pays, s’imposent avec insistance.

Karim Moussaoui a intégré le paysage cinématographique algérien en 2013 avec la sortie du moyen métrage « Les jours d’avant », plusieurs fois primés dans des manifestations internationales.

En compétition officielle, 18 films sont en lice pour la Palme d’Or dont « Happy End » de l’Autrichien Michael Haneke, « Les Proies » de l’Américaine Sofia Coppola, « Rodin » du Français Jacques Doillon et « L’Amant double » de François Ozona, « Wonderstruck » de l’Américain Todd Haynes, ou encore « Okja » du Coréen Bong Joon-Ho.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here